Boisson à base de fleur d’hibiscus saddariffa

Ingrédients
Infusion de fleur d’hibiscus et de menthe fraîche
Eau, fleur d’hibiscus (6,5 %), feuilles de menthe fraîche (1,0 %), sucre

Boisson à base de gingembre et de menthe fraîche

Ingrédients
Infusion de gingembre et de menthe fraîche
Eau, gingembre (26 %), feuilles de menthe fraîche (0,6 %), sucre, jus de citron

Hibiscus sabdariffa L. / Cavanilles, A.J., Monadelphiae classis dissertationes decem, vol. 2(6): p. 351, t. 198, fig. 1 (1785-1790) [A.J. Cavanilles]

L'hibiscus est un arbuste de 1 à 2 mètre de hauteur, de la famille des Malvacées (coton, gombo)

La variété Hibiscus sabdariffa, dite Oseille de Guinée, Roselle, karakandji, ou Flor de Jamaica, est déjà connue en Egypte comme la boisson des pharaons, dite carcadet ou karkadé. Les calices (rouges) entourant le fruit de l'hibiscus sont séchés, et préparés en infusion ou décoction, devenant bissap, nom Wolof, ou encore karkandji (langue sango, arabe), thé rose d'Abyssinie, groseille pays aux Antilles françaises, da bilenni au Mali, ou foléré au Cameroun. Grace à ses multiples vertus amincissante, tonifiante, digestive, adoucissante, anti-inflammatoire, anti-asthénique, antispasmodique, le bissap est excellent pour la santé. Jubi a su mêler aux saveurs de fruits rouges acidulés, une pointe adoucissante de sucre de canne et de menthe fraiche, savamment dosés dans le secret des recettes familiales. Très rafraichissante l'été, on peut aussi l'utiliser pour réaliser des cocktails.

Zingiber officinale Roscoe [as Amomum zingiber L.] / Spach, E., Histoire naturelle des végétaux, Atlas, t. 101 (1834-1847) [M.elle F. Legendre]

Le gingembre était dénommé zenj par les marchands arabes, mot par lequel ils désignaient aussi les habitants de la côte est de l'Afrique et d'où vient le nom de Zanzibar, où les Arabes allaient chercher le gingembre.
Le gingembre est une plante vivace tropicale herbacée d'environ 90cm de haut.
Le rhizome (tige souterraine) du gingembre est classé dans la famille des épices. Broyé et pressé, son jus (sucré) est appelé Gnammankoudji en Afrique de l'Ouest. Dioscoride, Pline l'Ancien et Avicenne parlent déjà de ses propriété aphrodisiaque. Lire aussi Le chapitre 7 du Kâmasûtra. Anti-migraineux, il agit aussi contre le "mal du voyage", combat les insuffisances biliaire et pancréatique, fait baisser le taux de cholestérol, agit contre la douleur et les rhumatismes. Jubi s'affaire à en sublimer la saveur piquante, en y mêlant du sucre de canne, de la menthe fraiche et du jus de citron biologique.